Sélectionner une page

Médecine générale & métier de médecin généraliste par Jean-Jacques Demri

La médecine générale est exercée par les médecins généralistes, l’ex-profession de Jean-Jacques Demri. En tant que professionnel de santé qualifié, il traitera dans ce blog de la médecine générale et du métier de médecin généraliste.

Derniers articles

Comment réussir votre PACES ?

En sortant du lycée, la première année commune aux études de santé (PACES) peut être source d’inquiétudes. Si cette étape est en effet difficile, elle n’en est pas pour autant impossible. Ci-dessous sont listés quelques conseils de Jean-Jacques Demri, médecin...

lire plus

Qui est Jean-Jacques Demri ?

Jean-Jacques Demri est marié et le père d’un enfant. Il exerçait la profession de médecin généraliste depuis de nombreuses années. Véritablement passionné par son métier, il appréciait particulièrement le contact humain et l’aide qu’il apportait à ses patients. Depuis tout jeune, Jean-Jacques Demri a toujours voulu aider les autres. Passionné par la science, il a décidé très tôt de devenir médecin généraliste, justement pour aider tous ceux qui ont des problèmes de santé.

Pour accomplir sa vocation, il a décroché son Bac Scientifique avec mention à la fin du lycée. Le fameux sésame en poche, il a intégré la faculté de médecine de la Sorbonne à Paris. Grâce à son travail constant et acharné, il est parvenu à passer le concours de la première année de médecine haut la main. Il est ainsi entré en deuxième année et a suivi le cursus classique pour devenir médecin généraliste. Après 9 ans d’études, il a prononcé le serment d’Hippocrate et est officiellement devenu médecin généraliste.

Dévoué aux autres et depuis sa retraite, Jean Jacques Demri est maintenant très investi dans les actions humanitaires, de santé ou non. Il a d’ailleurs participé à quelques missions humanitaires.

Enfin, Jean-Jacques Demri est aussi animé par quelques passions qui lui permettent de s’évader comme la musique classique, la littérature ou encore les sports nautiques.

En quoi consiste le métier de médecin généraliste ?

Les médecins généralistes ont un rôle important à jouer dans la prise en charge des patients à domicile et dans les communautés où ils vivent. Ils font partie d’une équipe beaucoup plus large dont le rôle comprend la promotion, la prévention et l’initiation du traitement. Les médecins généralistes s’occupent des patients atteints d’une maladie chronique, dans le but de garder les gens chez eux et de s’assurer qu’ils se portent aussi bien que possible.

Les médecins généralistes sont souvent le premier point de contact pour toute personne ayant un problème de santé physique ou mentale. La prise en charge de la personne dans son ensemble (aspects physiques, émotionnels, sociaux, spirituels, culturels et économiques) par le biais d’approches centrées sur le patient est une partie essentielle du rôle de tout généraliste.

Le déroulement d’un rendez-vous classique

Un rendez-vous typique chez le médecin généraliste dure environ 15 minutes, pendant lesquelles le médecin doit évaluer le patient. Comme ces professionnels sont confrontés à toute sorte de situations, ils prennent des décisions rapides et efficaces en fonction des symptômes présentés et des antécédents médicaux du patient. Ils utilisent également leurs propres connaissances pour évaluer la probabilité qu’une certaine maladie soit présente par rapport à une autre. Les médecins généralistes recherchent des modèles de symptômes afin d’indiquer ou d’écarter différentes affections.

En fonction de leur examen et de leur diagnostic, le médecin généraliste dispose de plusieurs options de prise en charge dont il discutera avec le patient lors de l’élaboration d’un plan commun et convenu. Il peut s’agir de rassurer le patient, de lui donner des informations, de le conseiller sur une certaine ligne de conduite ou de lui prescrire des médicaments. Ils peuvent aussi orienter le patient vers d’autres examens pour confirmer un diagnostic ou dans le cadre d’un plan de prise en charge continue. Il peut s’agir de radiographies, d’analyses sanguines ou d’un deuxième avis. Ils sont aussi formés pour repérer les signes de symptômes graves, qui peuvent indiquer une pathologie plus problématique nécessitant des examens plus approfondis et qui doivent être fait rapidement.

Les patients peuvent à l’occasion se présenter au cabinet du médecin généraliste dans une condition urgente mettant leur vie en danger, comme l’anaphylaxie (réaction allergique grave) ou une crise d’asthme. Dans ces cas, le médecin généraliste prodiguera des soins vitaux jusqu’à l’arrivée d’une ambulance et d’autres secours.

La médecine préventive

Une autre partie importante du travail du médecin généraliste est la médecine préventive et la promotion de la santé. Il peut s’agir de prévention pour la vaccination des enfants et l’abandon du tabac, ainsi que de conseils sur le mode de vie lors de la consultation. Les médecins généralistes ont également un rôle essentiel à jouer dans la protection des enfants et des adultes vulnérables et dans la participation des organismes appropriés.

Une relation de confiance entre le médecin et ses patients

Comme le précise notre médecin Jean-Jacques Demri, les médecins généralistes voient des patients de tous âges, du nouveau-né aux personnes âgées. La relation continue que les médecins généralistes sont en mesure d’établir avec leurs patients et d’offrir la continuité des soins est l’un des aspects les plus importants et les plus agréables du travail. Les patients connaissent souvent très bien leur propre état de santé et les médecins généralistes travaillent avec eux pour décider ensemble d’un plan mutuellement acceptable.

Les médecins généralistes ont un rôle important à jouer dans la prise en charge non seulement des problèmes aigus, mais aussi des maladies chroniques et du traitement des patients atteints de maladies multiples, en particulier dans une population vieillissante en constante augmentation. Équilibrer et traiter de multiples problèmes avec l’état de santé général, l’indépendance et les soins sociaux d’un patient peut être complexe et difficile, mais aussi gratifiant car un médecin généraliste connaît très bien ces patients.

Les conseils de Jean-Jacques Demri pour être un bon médecin généraliste

Pour être un bon médecin généraliste, il faut :

  • Etre curieux : il faut s’ouvrir au monde en tant que médecin pour pouvoir prendre en compte ce qu’est un être humain. D’après Jean Jacques Demri Il faut avoir envie de comprendre comment fonctionne le corps et l’esprit. C’est cette curiosité qui fait que ce professionnel est toujours en éveil. C’est la qualité numéro une d’un généraliste, car ce qui est demandé à ce médecin, c’est certes de soigné les maladies du quotidien, mais surtout de détecter les pathologies plus grave. Il doit être capable de trouver et de faire parler le patient sur des choses qu’il ne dirait pas forcément. Un médecin généraliste doit donc aussi savoir déchiffrer les expressions, le regard et l’attitude de son patient afin de détecter quelque chose qui ne va pas et l’aider à aller mieux. Donc sans curiosité, il est possible de s’enfermer dans une routine et de ne pas bien faire son travail.   

  • Avoir de l’empathie : selon Jean-Jacques Demri l’empathie est la capacité que l’être humain a à comprendre et à ressentir les émotions et les sentiments des autres. Pour parler en terme très simple, si l’on n’aime pas l’être humain, il est inutile de vouloir devenir médecin généraliste et pratiquer la médecine de manière générale. C’est un métier où il faut faire en permanence faire l’effort de chercher à comprendre et non juger. Être médecin généraliste consiste à soigner en globalité, il ne faut donc pas voir l’humain comme une simple machine biologique. En effet, tous les patients vivent dans un environnement (social, familial, culturel, etc.) qui impacte sa vie, mais aussi sa santé. Le médecin généraliste a donc pour rôle d’appréhender la santé dans son ensemble. Comprendre l’anatomie et la physiologie ne suffit pas à être un bon médecin, il est essentiel d’avoir de l’empathie.

        

  • Exercer son métier en gardant ses valeurs :  beaucoup d’étudiants en médecine, se lancer dans ces études avec de véritables idéaux altruistes (médecine humanitaire). Cependant, en avançant dans la vie, des choix peuvent s’imposer, notamment financier. Jean Jacques Demri pense qu’il ne faut pas oublier qu’un médecin a avant tout une fonction sociale. Les patients attendent de la part de leur praticien une relation humaine. Si l’on a envie de faire un métier uniquement pour bien gagner sa vie, il ne faut pas se tourner vers une profession médicale. L’argent ne doit jamais prendre le pas dans une profession comme celle-ci.

La médecine : une vocation passionnante

La médecine générale et par extension le métier de médecin généraliste est donc passionnante à exercer. C’est une vraie profession passion qui permet en plus de bien gagner sa vie. Cependant, il ne faut pas oublier le serment d’Hippocrate que tout médecin prononce une fois son diplôme validé : ne faire aucune discrimination et ne pas laisser la soif du gain l’emporter.

 

Dans ce blog, vous retrouverez toute l’actualité du secteur ainsi que l’expertise d’ancien médecin généraliste de Jean-Jacques Demri

Contact